Qui suis-je?

« Au lieu de "Connais-toi toi-même" sur le fronton de Delphes, on aurait pu écrire :

"Aimes-toi toi-même, même si tu ne te connais pas… et tu sauras rencontrer les autres." »

Thierry Tournebise

UNE GRANDE SENSIBILITÉ

 

Alors que j’étais petite, je percevais parfaitement ce qui transpirait des êtres. 

J’étais en contact direct avec leurs émotions. 

Il m’a fallu du temps pour faire, de ce qui ressemblait à une fragilité, une force.

Aujourd’hui je perçois à quel point ma vulnérabilité a été un cadeau.

C’est elle qui m’a amenée à porter mon attention sur l’humain.

D’un point de vue professionnel, j’ai toujours œuvré au plus près des êtres, 

avec les enfants d’abord, les enfants handicapés dans un deuxième temps,

puis les adultes et familles dans le cadre social.

Je suis, enfin, devenue la psychopraticienne que je suis aujourd’hui. 

L’être a donc toujours été au cœur de mes préoccupations et

l’appel de l’accompagnement thérapeutique est là depuis bien longtemps.

Pour autant, j’ai pris le temps de cheminer et de me rencontrer 

avant de m’autoriser à accompagner les autres. Il était essentiel pour moi au préalable d’apaiser mes propres souffrances, de sortir de mes conditionnements, d’apprendre à me connaitre, et plus encore à m’aimer.

Christel 2.jpg
bandeau.jpg

« Il y a mieux que la perfection, c’est le Vivant »

Christian Bobin

UN LONG CHEMIN DE CHERCHEUR

J’ai commencé il y a plus de 20 ans par une psychothérapie analytique junguienne qui m’a passionnée. Si cette étape m’a permis une compréhension de mon histoire en terme cognitif, je continuais à me sentir en souffrance. Mes cellules n’avaient pas intégré ce que ma psyché avait saisi.

 

J’ai donc continué mon parcours : kinésiothérapie, soins énergétiques, EMDR, hypnose, méditation, respiration holotropique, rebirth, pratiques chamaniques… 

J’ai cherché jusqu’à rencontrer la Maïeusthésie. C’est cette approche qui m’a permis de me transformer en profondeur.

Avec la Maïeusthésie je me suis accueillie, rencontrée, et mes émotions, souffrance, peur et colère, se sont apaisées très rapidement. 

Le pouvoir transformateur de cette approche tout en délicatesse m’a amenée naturellement à me former. 

 

Avant ça, je m’étais formée aux massages ayurvédiques 

issus de la médecine traditionnelle indienne.

Je suis aujourd’hui psychopraticienne en Maïeusthésie.

J’accompagne le processus de naissance de Soi avec toute ma sensibilité et une grande délicatesse de cheminement.

 

Et dans une logique de bien-être corps/esprit, je propose des massages ayurvédiques qui peuvent venir compléter l’accompagnement psychologique ou être reçus séparément.