Magnétisme

« Il y a avant tout de l’intelligence, beaucoup de pertinence

dans nos comportements quels qu’ils soient  »

Thierry Tournebise

Comment j’ai vu mon magnétisme se développer

Je me suis rendue compte au cours de ces dernières années, de ce que mon magnétisme était aidant pour faciliter la guérison de certains symptômes.

Je peux supposer que le chemin d’apaisement que j’ai fait m’a permis de laisser circuler en moi cette énergie de Vie bienfaisante que l’on appelle magnétisme.

 

De plus, Je me rappelle de mon père « soignant » les entorses. Est-ce à dire qu’il y aurait eu une transmission ? 

Je n’ai aucune certitude sur le sujet. Je suis juste dans l’observation.

Et j’avais bien remarqué depuis une dizaine d’années que l’apposition de mes mains permettaient de soulager les brûlures, de couper le feu ; mais il m’aura fallu quelques années de plus pour les laisser s’essayer à d’autres maux.

Il est maintenant évident que cette capacité de magnétiseur s’est développée en moi et que cela appelle à s’offrir au Monde.

IMG20210719194543.jpeg
IMG20210719194855.jpeg

L’évidence d’associer magnétisme et maïeusthésie

Je connais l’importance du symptôme corporel qui vient exprimer ce qui, jusque là, n’a pu être dit ou entendu. Le symptôme est relié, comme un fil d’Ariane, à ce qui appelle à émerger de Soi. Il permet de prendre soin de Soi par l’attention qu’il pointe vers celui que l’on a été, ou un de nos ascendants qui a souffert sans pouvoir être entendu jusque-là.

C’est pour cela que j’ai à cœur d’utiliser mon magnétisme pour soulager les maux du corps, tout en étant dans une écoute maïeusthésique qui permette d’entendre ce qui se dit au travers du symptôme. 

Et les résultats sont là…

Des symptômes qui disparaissent définitivement

Le fait que les êtres soient entendus et que le magnétisme ait aidé à faire circuler les énergies stagnantes, permet de voir des symptômes disparaître rapidement et définitivement.

Je peux particulièrement observer l’efficacité de mon magnétisme sur :

  • Les problèmes dermatologiques, tels que l’eczéma, les psoriasis, les zonas, les verrues

  • Les brûlures suite à un accident de la vie, une exposition inadaptée au soleil, ou à une radiothérapie.

  • Les douleurs inflammatoires suite à une élongation, une entorse, ou une tendinite par exemple.

IMG20210709145301.jpeg

Quelques témoignages

IMG20210805105628.jpeg

« Je suis venue pour un zona qui a persisté même à la suite d’un traitement médical. Je suis allée voir Mme Rouzaud qui m’a vivement été recommandée. Je suis très contente de mon suivi, à l’écoute et très douce. Les 3 séances se sont très bien passées. Le zona est parti très rapidement suite à cela. Je recommande fortement, à mon tour, Mme Rouzaud. Un grand merci. »

Sixtine

 

« Je suis venue vous voir il y a 15 jours pour un eczéma aux pieds et aux mains installé depuis plusieurs années. J’ai eu 10 jours de belle accalmie, cela m’a fait beaucoup de bien et pour cela merci. Je sens/ vois que les symptômes reviennent, plus doucement mais ils reviennent. J’attends avec impatience mon retour dans la région pour pouvoir programmer une autre séance avec vous. À bientôt. »

Clément

 

« Depuis plusieurs années j’ai du sébo-psoriasis sur le visage et sur le torse. Après plusieurs mois à m’appliquer une crème adaptée, je ne ressentais aucune amélioration sur le long terme. Après seulement 4 ou 5 séances avec Christel Rouzaud, mes rougeurs et mes démangeaisons ont disparu.

D’autre part, une semaine après une chute à ski, mon genou était très douloureux. N’ayant pas vu de médecin et la situation étant devenue dérangeante pour mon travail, j’ai décidé d’aller rapidement consulter Christel Rouzaud. Après 2 séances rapprochées, mes douleurs ont complètement disparu. »

Raphaël

 

« J’avais une verrue sur un doigt que je trainais depuis 2 ans. Elle était devenue très volumineuse et douloureuse. Christel m’a magnétisée 4 ou 5 fois. La verrue a d’abord diminué avant de partir définitivement. Et depuis 8 mois, elle n’est pas revenue. Merci »

Sylviane

« Il y a mieux que la perfection, c’est le Vivant »

Christian Bobin